Beni : La population arrête une femme présumée ADF à Mangina

Un village de la province de l'Ituri /Photo de tiers

Soupçonnée d'appartenir à la rébellion ADF, une femme a été maîtrisée par la population sur le tronçon Mangina-Makusu dans le territoire de Beni, le week-end dernier.

Aussitôt, elle a été acheminée auprès des autorités qui devront lancer les investigations pour déterminer si les faits reprochés à cette femme sont fondés.

Le chef de la localité de Masiriko qui confirme l'information, salue la bravoure des habitants qui n'ont pas voulu se rendre justice. Le mwami Shukurani Kalunga estime que cette façon de faire permettra de bouter hors d'état de nuire les semeurs de troubles.

"Il y a des rumeurs qui circulent que pendant cette période des festivités de fin d'année, les assaillants vont insecuriser nos agglomérations. C'est ainsi que nous invitons les uns et les autres à rester vigilant pour défier tout plan macabre de l'ennemi", exhorte-t-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni