Beni: La LUCHA exige l'annulation de l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI

Les militants de la LUCHA au boulevard Nyamwisi mardi 7 juillet 2020 /Image election-net.com/ Dieubon M.

Les militants du mouvement lutte pour le Changement (LUCHA/Beni) sont descendus dans la rue ce mardi 7 juillet 2020 dans la ville de Beni. Ces derniers motivent leur marche par 3 objectifs principaux notamment la situation sécuritaire précaire dans la région de Beni, le refus des lois de Minaku et Sakata sur la réforme de la justice et le rejet de l'enteronement de Ronsard Malonda à la tête de la commission électorale nationale indépendante (CENI.

Visiblement parmi ceux trois objectifs, l'unique semble primé sur les autres, la contestation de la désignation de Ronsard Malonda. Dans son mémorandum lu devant l'entrepôt de la CENI à Beni, la LUCHA estime que Ronsard Malonda a été désigné à l'issue des démarches "opaques". En plus, lors des élections de décembre 2020, il a témoigné sur "la fraude électorale" devant la cour constitutionnelle.

"Ronsard Malonda est présenté par ses soutiens comme un érudit en matière électorale mais nul n'ignore que son nom est associé aux scandales électoraux",indique la LUCHA.

Dans son mémorandum, la LUCHA ne mâche pas ses mots. Elle exige l'annulation de l'entérinement de Ronsard Malonda à la présidence de la CENI. De surcroît, elle suggère la réforme profonde de la loi électorale.

Dieubon Mughenze depuis Beni