Beni : La démission du maire et de l’administrateur du territoire exigée

Bakwanamaha Modeste, maire a.i de Beni/ENET/Dieubon M.

Dans une déclaration rendue publique ce samedi 21 avril 2021, la coordination des étudiants de Beni ville et territoire a décrié la situation sécuritaire dans la région de Beni où les civils sont massacres depuis plus de 7 ans.

Selon l’esprit de ce document parvenu à election-net.com, les dernières manifestations populaires étaient un cri de la population longtemps meurtrie. Cependant, la coordination des étudiants fustige ” certains dérapages excessifs d’une part dans le rang des manifestants, de l’autre dans le rang des éléments des Forces de sécurité”.

Ayant constaté que plus de 18 jours, l’autorité de l’état a été saboté dans la région de Beni, les étudiants exigent ” La démission immédiate du maire Bakwanamaha Modeste et l’administrateur du territoire de Beni, Donat Kibwana pour incompétence notoire d’asseoir l’autorité de l’état “.

Enfin, la coordination des étudiants de Beni ville et territoire indique “qu’elle veillera sur la prise en compte de cette revendication. En défaut, ” elle usera de toutes les voix légales possibles pour y arriver”.

Dieubon Mughenze depuis Beni