Beni-Insecurité : Une vingtaine d'assaillants présentés à la presse

Des présumés maï maï et ADF présentés ce jeudi 18 juin 2020 par les FARDC. Crédit Photo: election-net.com / Dieubon M.

Au moins 20 combattants issus des différents groupes armés ont été présentés à la presse ce jeudi 18 juin 2020 en ville de Beni par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Parmi eux, certains appartiennent au mouvement rebelle ADF et d'autres, aux groupes des maï maï actifs dans le secteur Ruwenzori.

Selon le Général Jacques Ychaligonja ces présumés combattants ont été arrêtés au cours des opérations menées les deux dernières semaines. En plus, ils seront soumis à la justice militaire afin d'établir la culpabilité ou l'innocence de chacun d'entre eux.

A la même occasion, des armes et d'autres effets militaires des présumés combattants ADF ou maï maï ont été exposés devant la presse.

Un des miliciens maï maï interrogé par election-net.com, indique avoir été recruté pour faire face à la rébellion ADF. Malheureusement, leur mission s'était retournée sur l'armée loyaliste.

" J'étais recruté à Lubiriha. Notre leader Freddy du groupe autodéfense Ruwenzori nous avais promis combattre les ADF. Aussitôt, il nous a instruit d'attaquer les FARDC à Bulongo pour récupérer les armes qui devront nous servir dans notre mission. Notre leader était tué le jour de l'attaque", indique Kambale Kitsa Grâce à election-net.com.

Dieubon Mughenze depuis Beni