Beni-Insécurité : Le FCC plaide pour l'organisation d'un dialogue sans tabou

Vue du rond-point du 30 juin au centre ville de Beni /élection-net.com /Dieubon M.

Face à la résurgence de l'insécurité dans la ville de Beni, le Front Commun pour le Congo (FCC/Beni) opte pour l'organisation d'un dialogue sans tabou afin de palier à cette situation. Cette famille politique suggère que ces échanges mettent autour d'une même table les autorités locales, les élus nationaux et provinciaux .

Dans une déclaration rendue publique vendredi dernier, le FCC/Beni estime que l'apport de la jeunesse doit également être pris en compte pour sécuriser la ville. Pour ce faire, la création des comités de base sécuritaire s'avère un moyen efficace pour bouter hors d'état de nuire les semeurs de troubles.

Le FCC/Beni sollicite , en outre, l'implication des élus nationaux pour la tenue des élections locales. Ce, pour permettre aux habitants d'élire leurs représentants au niveau de la base.

" Que les élus nationaux puissent exercer la pression au niveau national pour que les éléctions soient vite organisées partout en RDC ",peut on lire dans ce document consulté par élection-net.com.

Dieubon Mughenze depuis Beni