Beni-Insécurité: " La ville est devenue une zone de non droit où  tout le monde fait ce qu'il veut"(Kiro Tsongo)

Le député Kiro Tsongo Grégoire /election-net.com/ Dieubon M.

Le député national Kiro Tsongo Grégoire monte au créneau face à la résurgence de la criminalité urbaine à Beni. Cet élu estime que ce qui se passe actuellement à Beni est consécutif au non droit qui veut élire domicile en pleine ville. 

" La ville de Beni est devenue une zone de non droit où tout le monde fait ce qu'il veut avec l'assurance de ne jamais être inquiété. Les maisons sont pillées,  des civils sont dépouillés de leurs biens surtout par des militaires et policiers en patrouilles. C'est intolérable. On apprend que le véhicule 050 qui assure les patrouilles de la police et parfois de l'armée participe aussi à l'insécurité",déclare-t-il .

Par ailleurs, Kiro Tsongo Grégoire invite les services de sécurité à multiplier les efforts afin de mettre fin aux assassinats en répétition en ville de Beni.

"Le comité urbain de sécurité doit prendre ses responsabilités. Il ne doit pas être là pour constater la montée de l'insécurité alors que celui qui est censé apporter la sécurité. Il ne faut pas qu'il soit là seulement pour empêcher les jeunes gens à marcher",renchérit-il.

Notons que sur le plan sécuritaire, la ville de Beni enregistre ces derniers temps plusieurs cas d'assassinats, dont le plus récent est celui du nommé Héritier Mugheni.

Dieubon  Mughenze depuis Beni