Beni : inhumation sous émotion d'une dizaine de civils tués par les ADF

Inhumation de 29 civils victimes de massacre au village Luhanga (Nord-Kivu), le 28 nov. 2016. (© Radio Okapi/Alain Kyalemaninwa)

Les civils récemment tués par les rebelles ADF au village Kasanzi en territoire de Beni au Nord-Kivu viennent d'être mises en terre sous émotion, ce dimanche 29 août 2021.

Selon la nouvelle société civile du territoire précité, au total 16 corps ont été enterrés dont des hommes et des femmes. Moïse Kiputulu rapporte également qu'avant l'inhumation, des bombes ont été retrouvées sur les corps des victimes. Toutefois, elles ont été désinstallées par les services spécialisés.

"Je viens de participer à la fouille et l'enterrement des corps de nos compatriotes qui avaient été massacrés le vendredi passé.Les bombes qui étaient installées sur les corps, sont déjà désinstallées… Nous avons retrouvé 16 corps massacrés par les ADF aux côtés d'une trentaine de maisons incendiées et l'Église catholique sous secteur de KASANZI profanée par ces ADF", rapporte-t-il.

Moïse Kiputulu fait, en outre, savoir la disparition des plusieurs civils. Ils étaient pris en otage lors de l'attaque du vendredi dernier en pleine journée.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *