Beni : "il y a un temps pour tout", Tommy Tambwe aux groupes armés

Tommy Tambwe et certaines autorités militaires/ ENET/ Dieubon M.

Emmanuel Tommy Tambwe, coordonnateur du Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire (P-DDRCS) est arrivé à Beni au Nord-Kivu, ce lundi 10 janvier 2022.

Au pied de l'avion, il a été accueilli par plusieurs autorités dont le commandant des opérations Sokola1, Général Bertin Mputela, le maire Narcisse Muteba et les autres autorités.

Tommy Tambwe inscrit sa mission dans le souci de faire un état de lieu dans la région de Beni. Il sera aussi, selon lui, un moment d'échanger avec les communautés autour du désarmement des combattants des groupes armés.

"Il y a un temps pour tout. C'est ce que la bible dit. Il y a un temps pour la guerre, il y a un temps pour la paix. Et donc, le temps que nous avons, c'est le temps pour la paix… Je lance le message à tous les groupes armés qui ont pris les armes au nom d'une certaine idéologie patriotique ou religieuse, quel que soit le motif, de comprendre maintenant que c'est l'heure de la reconstruction du pays, c'est l'heure de la paix. Et donc, je leur adresse le message de saisir la main tendue du chef de l'État", a-t-il déclaré au micro d'election-net.com.

En refutant une quelconque insertion des groupes armés au sein de l'armée régulière, Tommy Tambwe insiste que seules les personnes qui remplissent les conditions exigées par le ministère de la Défense pourront intégrer les forces de sécurité.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *