Beni: Félix Tshisekedi invité à se saisir du dossier de 800.000$"destinés aux ADF"

Le président Félix Tshisekedi. Ph. Tiers

Dans son bulletin d'information, le centre d'étude pour la promotion de la paix et les droits de l'homme(CEPADHO) invite le président Félix Tshisekedi à se pencher sur l'affaire d'une somme importante d'argent interceptée au poste-frontière de Kasindi il y a peu.

"Le CEPADHO encourage le Président de la République à suivre minutieusement l'affaire de 800.000$ interceptés à la frontière de Kasindi depuis bientôt 10 jours. Cette somme d'argent en destination des ADF/MTM, retracée à partir de Nairobi au Kenya, doit être considérée comme une évidence éloquente du financement du terrorisme à Beni-Butembo", lit-on, dans le bulletin d'information du CEPADHO signé par Omar Kavota.

Par ailleurs, le CEPADHO note "qu'au moins 70 civils ont été tués par les ADF dans l'espace de trois semaines en territoire de Beni. Ce qui porte à 824, les civils massacrés par les ADF depuis le lancement contre eux des opérations de grande envergure par les FARDC le 30 octobre 2019".

Face aux tueries qui continuent, le CEPADHO sollicite au président Félix Tshisekedi "de mettre en profit le mini-sommet régional prévu à GOMA pour alerter ses Paires sur l'ampleur de la menace ADF/MTM. Elle lui suggère de mobiliser les Chefs d'États voisins sur la nécessité de convenir des stratégies communes en soutien aux FARDC dans la lutte contre ces Terroristes".

Dieubon Mughenze depuis Beni