Beni : en pleine grève, les enseignants signent la pétition pour exiger le départ du ministre Tony Mwaba

La grève des enseignants se poursuit dans les écoles publiques et conventionnées dans la ville de Beni au Nord-Kivu.

Ce lundi 18 octobre 2021, les écoles de l'obédience susmentionnée étaient désertes. Dans les écoles du centre-ville, quelques élèves se sont dirigés à la mairie où ils ont exhorté l'implication des autorités pour la reprise des cours.

Entre-temps, les enseignants signent et persistent qu'ils ne reprendront le chemin de l'école que lors que le gouvernement répondra favorablement à leurs préoccupations parmi lesquelles la suppression de la zone salariale, la majoration de leur salaire et autres.

Au-delà de ces revendications, les enseignants exigent le départ du ministre Tony Mwaba à la tête de l'EPST. Pour ce faire, les syndicats des enseignants (syndicat des enseignants du congo et Syndicat national des enseignants des écoles conventionnées catholiques/ section de Beni) récoltent des signatures dans une pétition qui vise la déchéance de Tony Mwaba.

"Nous avons trouvé que le ministre apparaît comme un parvenu au ministère et veut se jouer de la patience des enseignants", a déclaré Tembo Muliwavyo du SYNECAT pour justifier la pétition.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *