Beni/Ebola: ras-le-bol des agents de riposte devant le bureau de l’OIM

Les agents de l'OIM en peline action. photo de tiers

Ecouter cette information

Les agents de l’organisation internationale de migration (OIM), qui œuvrent en étroite collaboration avec les Nations-Unies sont montés au créneau ce mercredi 16 septembre 2020 pour réclamer leurs arriérés de salaire.

Ils ont brûlé des pneus devant le Bureau de cette organisation.

Selon les informations recoupées par election-net.com, tous ces agents ont signé un contrat de travail, et avaient comme tâche le lavage des mains pendant la riposte d’épidémie d’Ebola.

Certaines sources sur place renseignent que ces agents viennent de faire 5 mois sans obtenir leur salaire.

A lire aussi:  Butembo : les agents de l'organisation internationale de migration ont manifesté devant la mairie

”Les responsables de l’ O.I.M, ont toujours promis le paiement, malheureusement une promesse non réalisée. Dernièrement, ils devraient toucher leur argent le 15 Septembre 2020, comme convenu mais sans succès”, a dit M.Faustin membre de la convention pour le Respect des Droits humains.

En outre, la même source précise qu’après avoir allumé les pneus devant la porte du Bureau de cet organisme international pour réclamer leur droit, ces agents ne veulent pas quitter le lieu.

A lire aussi:  Butembo : les agents de l'organisation internationale de migration ont manifesté devant la mairie

Et ce pour contraindre les responsables de ne pas quitter l’enclos sans apporter la solution à leur problème salarial.

Et pour apaiser les manifestants, le commandant de la police nationale congolaise a déployé sur place pour ces éléments, ce qui a fait que le calme puisse revenir, conclu la même source.

Prince Bagheni