Beni: Deux civils se sauvent des mains des présumés rebelles ADF

Photo d'illustration.

Pris en otage par les présumés rebelles ADF à Musuku dans le territoire de Beni, deux civils se sont sauvés des mains de leurs ravisseurs après 48 heures passées en captivité. Il s'agit respectivement de Muhindo Masali Augustin et Kasereka Pilili Serge.

Ces derniers ont regagné leurs familles respectives ce dimanche 13 septembre 2020. Cela sous la satisfaction de leurs proches et plusieurs curieux venus à leur accueil.

Revenant sur les moments cruciaux passés en brousse, un ex-otage témoigne que seuls 5 présumés rebelles ADF étaient leur preneurs d'otages. Il ajoute qu'ils ont réussi à s'échapper et ont vite rejoint une position militaire.

" Nous avions été enlevés en provenance du champ. Les assaillants portaient des tenues militaires et parlaient le Kiswahili et le Kiganda. Nous avons passé des nuits en brousse . Aujourd'hui nous sommes libres, c'est une joie totale. Nous remercions les militaires qui nous ont amené jusqu'ici", lance un de ces rescapés.

Dieubon Mughenze depuis Beni