Beni: Des présumés rebelles ADF repérés à 9 km de Maimoya, alerte une ONG-DH

Photo d'illustration

La convention pour le respect des droits de l'homme (CRDH) alerte sur la présence des présumés rebelles ADF près de Maimoya en territoire de Beni. Cette structure de défense des droits de l'homme indique ces assaillants se sont installés à 9 kilomètres de l'entité précitée. Ce qui plongé la population dans une peur totale.

"Maintenant, ils sont en train de vivre dans la vallée de Manzamapini. Les habitants de chanini ont peur que cet ennemi revienne d'autant plus que l'armée est inactif dans ce milieu. Là où ils sont en train de vivre, c'est à 9 kilomètres de Maimoya", explique Patrick Mukohe, secrétaire de la CRDH.

Au vu de la menace que présentent ces assaillants, la CRDH plaide pour l'intervention rapide des autorités afin de l'étouffer.

"Nous appelons le gouvernement à la conscience professionnelle. C'est une trahison que les gouvernants font d'autant plus qu'ils ont l'armée, ils ont le pouvoir d'éliminer les terroristes mais ils l'observent. Cela nous amène à croire qu'ils seraient complices dans ces massacres", renchérit le secrétaire de la CRDH.

Enfin, la CRDH révèle que la semaine qui s'achève, les présumés rebelles ADF ont tué 16 personnes vers chani chani. "La plupart n'ont pas été retrouvés car ils les ont été jetés dans la rivière Samboko".

Dieubon Mughenze depuis Beni