Beni : des dispositifs sécuritaires renforcés dans les centres de passation de l'exetat

Des élèves finalistes le 22/04/2013 à Kinshasa, lors du début des épreuves de dissertations. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les épreuves ordinaires de l’Examen d’État se déroulent dans un contexte sécuritaire particulier à Beni au Nord-Kivu, où des hommes armés commettent des exactions contre la population civile.

Dans le souci de protéger les élèves finalistes en pleine passation de ces épreuves nationales, des dispositifs sécuritaires ont été renforcés dans différents centres. C'est le sous proved de l'EPST, Matsoro Lenge Olivier qui l'a dit à election-net.com, ce lundi 30 août 2021.

"Il y a des dispositions prises. Nous étions en réunion avec le maire de ville, la mairie a pris des mesures pour la sécurisation de tous les centres. Il y a des policiers dans tous les centres, et tout est fait prêt pour la passation de l'examen d'État", a-t-il déclaré.

L'aspect sanitaire n'est pas du reste. Tous les élèves sont munis de leur masque afin d'éviter la propagation de la pandémie du coronavirus qui est dans sa troisième vague en République Démocratique du Congo.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *