Beni : des activités scolaires suspendues depuis un mois à Mangina

Quelques élèves candidats au TENAFEP à Kinshasa/ photo tiers

Les activités scolaires demeurent suspendues en commune rurale de Mangina, entité située dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. C'est depuis un mois qu'elles ont été interrompues, rapporte Kasereka Kandondo Ephreum, bourgmestre de cette municipalité.

Cette autorité administrative affirme que la situation sécuritaire caractérisée par des attaques des rebelles ADF à Mangina et ses environs en décembre 2021, a poussé nombreux apprenants à fuir le milieu. Cette situation impacte sur le calendrier scolaire, reconnaît Kasereka Kandondo Ephreum.

"Depuis le 8 décembre, les cours sont suspendus. Certains apprenants sont loin de Mangina et se retrouvent à Beni, à Butembo, voire ailleurs", a-t-il déclaré en regrettant le retard connu étant donné que les épreuves des examens s'annoncent pour bientôt à l'école primaire puis au secondaire.

Face à cette situation, Kasereka Kandondo Ephreum invite les parents à rappeler leurs enfants afin que les cours reprennent le 10 janvier prochain. Il rassure aussi que la situation sécuritaire est maintenue par les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

"Des dispositions des forces de sécurité sont déjà là dans différents coins. Ne pénalisons pas nos enfants, car ailleurs, les cours se déroulent normalement", exhorte-t-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *