Beni : Déplacement massif de la population après l'attaque des rebelles ADF sur le mont Ruwenzori

Les populations fuyent leurs villages à cause des combats entre les FARDC et les groupes rebelles à Sake au Nord-Kivu le 30 avril 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Après l'attaque des présumés rebelles ADF à Kithovirwa sur le mont Ruwenzori près de Mwenda en territoire de Beni, il s'observe un déplacement massif de la population qui fuit dans tous les sens.

Selon le président de la société civile de Mwenda, le peu d'habitants qui restaient encore dans le milieu jugent mieux de se mettre à l'abri de l'activisme des rebelles ADF qui refait sur face.

"Pour le moment la psychose qui est à Mwenda, c'est le déplacement massif de la population vers les lieux où ils peuvent avoir un petit repos. Les uns prennent la direction de Mutwanga, Lume, Kasindi et d'autres à Beni ville. Les habitants se dispersent parce que nous n'avons pas la paix dans nos coeurs", indique Jérémie Mbweki.

La nuit du lundi au mardi dernier, les rebelles ADF ont surgi à Kithovirwa, endroit où se cachaient des déplacés de guerre en provenance du pied du mont Ruwenzori. Plus de 10 civils ont péri aux côtés des disparus et 3 blessés.

Dieubon Mughenze depuis Beni