Beni: construction d’un nouveau centre de soins chirurgicaux et obstétriques

Salle d'opération, Ph. Illustration

Dr Jean-Jacques Mbungani, Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a, reçu en audience mercredi, l’ancien ministre de la Coopération au Développement et chirurgien, Reginald Moreels, accompagné de l’Ambassadeur du Royaume de Belgique à Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

Lors de cet entretien, le ministre Jean-Jacques Mbungani Mbungani et le Docteur Réginald Moreels ont évoqué les grands défis en matière de santé en République Démocratique du Congo, notamment l’amélioration de l’accès aux soins et aux systèmes de santé, formation des personnels de santé locaux ou encore associer une petite unité commerciale dans le domaine médical, renseigne la cellule de communication du ministère de la santé.

Au cours de ce même entretien, les deux personnalités ont également abordé la situation de COVID-19 au pays et la construction d’un centre d’excellence et de formation chirurgicale et obstétricale à Beni.

Selon le  Docteur Réginald MOREELS, ce projet en cours d’exécution, nécessite une formation des personnels locaux, qui seront spécialisés en chirurgie obstétricale et non obstétricale.

« L’idée est aussi d’associer une petite unité commerciale dans le domaine médical, Peut-être, une pharmacie commerciale ou une unité de production d’oxygène », a révélé l’ancien Ministre belge de la Coopération internationale.

Unichir initié par le Dr Reginald Moreels, chirurgien humanitaire et ancien ministre Belge. L’organisation enregistrée en RD Congo, est présidée par Dr. Michel Kalongo. Unichir a pour objectif de construire une unité médicale et chirurgicale de haut niveau et de devenir un centre de formation pour les jeunes chirurgiens locaux en formation. La formation est dispensée en collaboration avec des universités de qualité des pays voisins.

Nelly E,

1xbet Code Promo ENET2021