Beni: Au moins 14 présumés combattants ADF tués par l'armée dans le Ruwenzori

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) . Ph. Tiers

Des combats corps-à-corps ont opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les présumés rebelles ADF dans le secteur Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Plus de 48 heures durant, les armes lourdes et légères chantaient l'hymne de la mort dans cette partie qui a récemment été le théâtre des assaillants. Les premières informations recueillies par election-net.com, dressent un bilan provisoire de 14 présumés combattants ADF neutralisés.

Contacté par election-net.com, le commandant des opérations Sokola 1, le Général Peter Cirimwami a confirmé l'information sans donner plus de détails. Dans un ton souriant, il a soutenu que le porte-parole des opérations Sokola 1, dans sa tâche régalienne, communiquera sur ce sujet dans les heures qui suivent.

Peu avant ce nouvel exploit, le porte-parole des opérations Sokola1, le lieutenant Antony Mualushayi soutenu que les FARDC étaient à la trousse des assaillants qui ont attaqué Kasusu. Il y a une semaine, cet officier de l'armée avait indiqué que 5 combattants ADF étaient neutralisés dans le parc national des Virunga.

Dieubon Mughenze depuis Beni