Beni-ADF : ''certains décideurs refusent de nous prendre au téléphone'', (député Siwako)

Quelques porteurs illégaux d'armes/ Photo de tiers

Le député provincial Alain Siwako dénonce un soutien interne et infernal qui serait accordé aux rebelles ADF.

Cet élu du Nord-Kivu et questeur de l'assemblée provinciale souligne qu'il n'y a aucun dispositif militaire robuste pour sauver Makumo, lukaya, Bella, Makeke et Mangina

''Depuis les tueries hier à Makumo sans aucune résistance, l'extra-terrestre ADF se promène calmement dans le groupement bangole. Ce matin des dégâts humains et matériels sont signalés à Lukaya'', a-t-il déclaré

Il souligne par ailleurs que le présumé ADF est au centre de Lukaya pour l'instant, d'où son appel aux décideurs de renforcer les forces de sécurité à partir de Beni.

''Il n'y a que 7 km entre Makumo et Lukaya, 42km entre Beni et Lukaya. Ce matin on nous parle d'un chauffeur tué et un véhicule de la Brasimba brûlé. Certains décideurs refusent même de nous prendre au téléphone. C'est malheureux'', a-t-il chuté

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *