Beni : 8 civils tués par des hommes armés à Kasaka

Photo d'illustration

La nuit du dimanche à ce lundi 3 janvier 2022, des hommes armés ont tué 8 civils à Kasaka dans la chefferie des Bashu, en territoire de Beni au Nord-Kivu, a appris election-net.com.

Des assaillants dont l'identité demeure obscure ont surgi nuitamment avant d'abattre froidement leurs cibles, indique le député provincial Saidi Balikwisha.

"Je joins ma voix à toute la population du territoire de Beni pour pleurer plus de 8 civils tués froidement par des hommes armés non identifiés la nuit du dimanche à lundi 3 janvier au village Kasaka dans la chefferie des Bashu, près de Karuruma sur route Vuhovi-Kyavinyonge", dit-il.

Cet Élu exige des enquêtes sérieuses pour éclairer les lanternes qui planent encore dans ces nouvelles violences.

"Il y a urgence que les enquêtes soient ouvertes pour découvrir le mobile. Je déplore en même temps l'attitude de certains se disant mai mai qui selon le constat semblent jouer en faveur des ADF. Je rappelle que depuis un moment les militaires FARDC avaient déjà conquis certains des grands bastions ADF dans le Graben (Bahari, Kanyabuyiri, Kaleveryo, lahé,…), bastions qu'ils sont obligés d'abandonner aujourd'hui pour venir protéger les agglomérations contre les incursions des May may donnant ainsi l'avantage à l'ADF de se repositionner", regrette-t-il.

Il appelle enfin toute la population à se désolidariser des groupes armés. Ce, visiblement pour retrouver la paix durable dans la région de Beni secouée par l'activisme des groupes armés.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *