Beni: 5 présumés combattants ADF tués par l'armée dans le parc national des Virunga

Deux officiers des FARDC lors d'une décente sur le tronçon Beni-Luna /Photo de tiers

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont à la trousse des présumésrebelles ADF dans le secteur Ruwenzori en territoire de Beni.

Au cours des accrochages qui ont éclaté dans le parc national des Virunga, 5 présumés combattants ADF ont été neutralisés aux côtés de deux armes saisies, rapporte le porte-parole des opérations Sokola 1, le lieutenant Antony Mualushayi à election-net.com.

"Décider de n’est plus subir cette humiliation, votre armée a pourchassé ces terroristes jusque dans le parc national de Virunga où elle a réussi à neutraliser 5 ADF/MTM et récupéré 2 armes AK 47", soutient il dans son ton habituel.

Par ailleurs, il rassure que les éléments des FARDC poursuivent sans relâche la traque des assaillants qui ont endeuillé la région de Beni au Nord-Kivu et une partie de l'Ituri pendant plusieurs années.

Engagées dans les opérations dites de "grandes envergures" depuis octobre 2019, les FARDC ont neutralisé des combattants ADF aux côtés de leurs bastions récupérés. Ces bastions, avait un jour dit le lieutenant Antony Mualushayi, sont occupés par les troupes de l'armée régulière coupant ainsi court à la rumeur selon laquelle l'armée les aurait abandonné après leurs conquêtes.

Dieubon Mughenze depuis Beni