Beni : 5 présumés collaborateurs de Maï-Maï libérés à Oicha.

D'après le secrétaire permanent de la Convention pour le respect des droits humains (CRDH), Darius Kasereka, ces personnes arrêtées ont été torturées avant de les acheminer au cachot de la PNC de l'Etat-Major d'Oicha, chef-lieu du territoire de Beni . Cette ONG qualifie ces arrestations de violation flagrante .

En outre, leurs biens des grandes valeurs avaient été extorqués lors de leur arrestations .

"Nous rappelons que nul n'est au dessus de la loi, tout acte de la population et celui des services de sécurité doivent respecter la loi congolaise. C'est vraiment une violation flagrante des prescrits de la loi", a déclaré Darius Kasereka.

Signalons que ces 17 personnes sont pointées du doigt comme étant collaborateurs d'un groupe de Maï-Maï qui avaient attaqués 3 positions des FARDC à Oicha, quartier Mabasele, la nuit dernière .

Bien que 5 personnes parmi 17 arrêtées ont été libérées après avoir passé une nuit au cachot, le secrétaire permanent de la CRDH plaide pour la libération d'autres jeunes qui sont encore emprisonnés .

Vagheni Vinywasiki depuis Beni-territoire .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *