Beni: 3 otages relâchés par les présumés rebelles ADF

Photo illustrative d'un autre bastion des ADF conquis par l’armée congolaise. Photo de tiers

Ecouter cette information

Grâce à la pression militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), 3 otages ont été relâchés des mains des présumés rebelles ADF près de Maimoya en territoire de Beni. Pris en captivité lors de la dernière attaque au village Mutido, les trois jeunes ont rejoint leurs familles respectives vendredi dernier.

L’information est livrée à election-net.com ce samedi 1 août 2020 par le fonctionnaire délégué du Gouverneur affecté à Kainama, Dydis Issaya Muhindo. Une occasion pour lui de saluer le travail abattu par l’armée régulière dans la poursuite des assaillants.

“Ils étaient déjà pris en otage par les rebelles ADF. Ces enfants sont revenus accompagnés des FARDC”, explique-t-il.

Notons que le bilan de l’attaque des présumés rebelles ADF au village de Mutido la nuit du jeudi au vendredi est passé de 3 à 4 civils tués. Une deuxième attaque dans un même milieu à l’espace de 72 heures. Pendant ce temps, l’armée loyaliste est à la trousse des assaillants dans la dite zone.

Dieubon Mughenze depuis Beni