Beni: 2 civils de nouveau tués et 4 otages se sauvent des mains des présumés rebelles ADF

Photo illustrative d'un autre bastion des ADF conquis par l’armée congolaise. Photo de tiers

Les présumés rebelles ADF ont de nouveau fait des victimes à Keti dans groupement Banyali-Boyo , une entité située près de Kainama en territoire de Beni. La société civile locale indique que c'était lors du passage des assaillants dans cette partie la nuit du samedi à ce dimanche 6 septembre 2020.

D'après le président de la société civile de Kainama, Jonas Zawadi, qui livre la nouvelle à election-net.com, deux civils ont été tués par ces présumés combattants ADF. Une situation qui a créé une vive panique dans le chef de la population.

"Après l'attaque de Kainama, l'ennemi est passé par là et a tué deux personnes. À Keti, la population s'est déplacée pour d'autres entités supposées sécurisées mais aussi cette situation a causé une panique en groupement Banande-Kainama. Ici, un grand nombre de la population vient de se déplacer pour Boga, Bukingi ainsi que Bunia", explique-t-il à election-net.com.

Par ailleurs, Jonas Zawadi rapporte la libération de quelques otages parmi ceux qui ont été capturés à Kainama. Il y a quatre qui se sont échappés des mains des assaillants et 11 autres restent en captivité, précise-t-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni