Beni : 19 morts à Baeti, la relève des militaires exigée

Photo d'illustration d'une balle perdue.

Les présumés rebelles ADF ont surgi à Baeti dans le territoire de Beni la nuit du mercredi à ce jeudi 29 octobre 2020. Les assaillants ont aussitôt ciblé des civils qui étaient sur place dans leurs domiciles.

La société civile de Mamove, une entité voisine du lieu de l'attaque indique que les présumés rebelles ADF ont tué 19 personnes dont deux femmes avant d'incendier plusieurs maisons. Kinos Katuo, président de cette structure parle d'une quarantaine de maisons parties en fumée. Il signale, en outre, que les assaillants ont pillé systématiquement les biens de la population.

Si les assaillants se sont repliés dans la brousse, la psychose a régné dans cette partie poussant les habitants à vider la contrée craignant pour leur sécurité.

Enfin, Kinos Katuo plaide pour la relève des éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) basés à Baeti.

"Nous exigeons au commandant des opérations Sokola1 de relever les militaires qui sont basés dans cette localité", exhorte-t-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni