Bas-Uele : la société civile dénonce l'érection des barrières illégales par un officier de l'armée à Bayé

Photo d'illustration

Une organisation de la société civile a écrit au responsable de l'armée dans la province du Bas-Uele, pour dénoncer des tracasseries de la part d'un certain officier

Fardc dans la chefferie Bayé , à 75 km du chef-lieu du territoire de Bondo.

Selon Sébastien Kangha, activiste de droits de l'homme qui dénonce cette mauvaise pratique précise que, ce lieutenant a érigé des barrières et exige 1000fc pour toute personne qui passe sur ce tronçon et collecte beaucoup d'argent sous prétexte de salongo et sans aucune pièce justificativel.

Au delà de cet abus s'ajoute la perquisition des ses boutiques pendant les heures de couvre-feu voir même entretenir des rivalités avec ceux qu'ils touchent à ses amants.

cette mauvaise pratique est mal digérée par la population et ses proches. qui craignent pour sa sécurité.

Par ailleurs, la structure citoyenne exige sa mutation. Depuis plus d'un mois,l'organisation avait dénoncé toujours les tracasseries militaires sur l'axe PK 49-Baye.

Dieu-merci Betima