Bas-Uele: la démission de la présidente de l’assemblée provinciale exigée

L'assemblée provinciale du Kasaï Oriental

La coordination provinciale de la Nouvelle Société Civile Congolaise du Bas-Uele appelle Augustine Dako Nabala, présidente de la première institution de cette province à demander pardon à la population qu’elle a souvent l’habitude de duper au profit de ses intérêts égoïstes et pour privilégier son honneur, à démissionner à la tête de cet organe délibérant.

Elle l’a fait savoir dans une correspondance d’indignation lui adressée dont une copie est parvenue à la rédaction d’élection-net.com ce samedi 17juillet 2021.

Cette structure citoyenne justifie cette demande, à la suite de sa communication téléphonique avec Madame Annie , mais aussi sa réaction audiovisuelle par sa façon de gérer et de parler lorsqu’elle était sur les ondes de la chaîne” Bosolo na politik officielle”.

Elle note également qu’elle a pris cette institution comme son propre grenier où elle se réjouit seul sans penser à la pauvre population qui selon elle ,pleure et grince les dents du jour au jour.

” Pour vos intérêts égoïstes, vous osez mettre le nom du chef de l’État dans vos échanges sur les réseaux sociaux”, confirme cette structure citoyenne.

Par ailleurs, vu ce comportement qu’elle qualifie d’anti constitutionnel, cette coordination provinciale exige sa démission au perchoir de cette première institution provinciale.

Dieu-merci Betima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *