Autodéfense contre les ADF: que pense l'armée ?

Le Général Sylvain Ekenge/ election-net.com/ Dieubon M.

Aux propositions de certains politiciens sur une eventuelle autodéfense autorisée par l'Etat congolais contre les rebellesADF, l'armée n'est pas allée sur le dos de la cuillère pour donner sa version des faits face à cette proposition.

"C'est une rêverie", réagit le général Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu. Il estime que la fameuse autodéfense est un acte de "haute trahison".

"La constitution est claire à ce niveau. Elle dit que l'organisation des mouvements armés, d'une jeunesse armée, c'est de la haute trahison. Ils ne peuvent pas changer la constitution, et cette disposition on ne peut pas la changer. Étant qu'Elus, c'est eux même qui ont mis en place cette disposition légale et constitutionnelle. Ils ne vont pas demander aux jeunes de prendre les armes. Si les jeunes prennent les armes, ce qu'ils les prennent contre l'armée et la police", a-t-il déclaré mardi dernier.

Le Général Sylvain Ekenge rassure toutefois de la détermination de l'armée régulière à travailler hardiment pour le retour de la paix dans la région de Beni, actuellement sous l'état de siège comme d'autres entités de la province du Nord-Kivu.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *