Augustin Kabuya au FCC: « …leur combat se situe au niveau de la justice et l’armée qu’ils cherchent à conquérir pour s’imposer »

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'UDPS. Ph. ENET/ Theo L

Le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le progrès social n’a pas manqué  à s’en prendre de nouveau à ses alliés politiques du FCC lors cours d’un rassemblement organisé devant le siège de son parti, ce samedi soir à Kinshasa. 

Augustin Kabuya a assuré devant les militants de l’UDPS  que l’ancien régime de Joseph Kabila  était caractérisé par des détournements de deniers  publics, et d’où leur combat est autour de la justice et l’armée pour mater la population et s’imposer de nouveau.

« ils ont volé l’argent dit-il, c’est pourquoi le combat se situe au niveau de la justice et de l’armée qu’ils cherchent à reconquérir pour mater la population et s’imposer. Le plus important sont les retombés des consultations et non l’argent qui sera perçu. » a lancé Augustin Kabuya.

Le secrétaire général du parti présidentiel a pris à contre-pieds les propos de ses détracteurs  selon lesquels, la présidence de la République aurait fait travailler pour quelques  jours certains journalistes dans le cadre de la  couverture des consultations du chef du l’État  sans leur payer .

« J’ai entendu dire qu’on a payé un 150 $ aux journalistes ayant couvert les consultations du chef de l’État . Je vais leur dire que nous ne sommes pas venu au pouvoir ni pour voler encore moins pour s’enrichir.» a rappelé Augustin Kabuya à propos des allégations faites contre la présidence sur le traitement des journalistes qui ont couvert les consultations nationales.Pour lui, c’est le FCC qui  bloque le bon déroulement du programme président Félix Tshisekedi.

Theo Liko