Au Burundi, le président Evariste Ndayishimiye invite tous les cadres du pays à déclarer leurs biens

Evariste Ndayishimiye, Président de la république du Burundi. Ph Enet

Ils ont deux semaines pour déclarer leurs richesses devant les juridictions compétentes du pays.

Ce dimanche 23 aout, lors de la clôture de la croisade de prières en l’honneur de l’ancien Président Nkurunziza, le président Evariste Ndayishimiye a invité les autorités à déclarer leurs avoirs afin de lutter contre les détournements et l’enrichissement illicite.

« J’invite tous les cadres du pays à déclarer tous leurs biens » a déclaré le président Ndayshimiye.

Selon le média Iwacu, le président de la République a demandé à ces autorités de dresser la liste de leurs biens à partir de ce lundi 24 août devant les juridictions compétentes endéans deux semaines.

Par ailleurs, le président Ndayishimiye a précisé que l’exercice de déclarer les biens devant la justice s’effectuera même à la fin du mandat comme la loi le stipule.