Attaque d’un convoi du PAM:”les assaillants parlaient kinyarwanda”, selon un otage

L'est de la RD du Congo est en proie à la violence depuis des années. Ph. Tiers

Les hommes armés auteurs d’une attaque d’un convoi du PAM à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Goma qui s’est soldée par 3 morts lundi “parlaient kinyarwanda entre eux”, a affirmé ce lundi à la presse Carly Kasivita, gouverneur de la province du Nord Kivu qui cite un otage.

À en croire le gouverneur qui cite une des personnes kidnappées avec qui il a eu un échange, les assaillants parlaient Kinyarwanda ” J’ai parlé avec le chauffeur qui était kidnappé en même temps que Monsieur l’ambassadeur qui m’a tout expliqué, les assaillants parlaient kinyarwanda”a dit Kasivita.

Avant d’ajouter :” Ils demandaient évidement de l’argent, c’est comme ça qu’ils voulaient les emmener très loin dans le fin fond du parc national de Virunga” a précisé le gouverneur de la ville.

De son côté la présidence congolaise condamne avec la plus grande fermeté cette attaque qu’elle qualifie de ”terroriste” et instruit les services compétents de faire toute la lumière à ce sujet afin que leurs auteurs soient identifiés et traduits en Justice.