Assemblée Nationale: malade, le questeur adjoint du Bureau Mabunda démissionne avant l'examen de la pétition

Les députés nationaux à l'Assemblée nationale. Ph cellcom Ass Nationale.

Sortir par la la grande porte et éviter l'humiliation, le questeur adjoint de l'Assemblée nationales a rendu le tablier ce lundi. L'Assemblée nationale n’a donc pas eu à traiter ce lundi la pétition comme prévu contre le questeur adjoint Vakpa Union Innocent.

Malade, il était resté seul membre du bureau Mabunda en fonction depuis le 10 décembre. Il a motivé sa démission de ses fonctions pour des raisons de santé.

"Je démissionne librement de mes fonctions de questeur adjoint de l'AssembleeN_RDC", a ecrit Union Vakpa dans une correspondance lue par le Gael Bussa, rapporteur du bureau d'âge, à la plénière consacrée à l'examen de la pétition visant sa destitution.

Le questeur adjoint avait piqué une crise AVC à la veille du vote sur la pétition contre la destitution du bureau Mabunda. Il poursuit sont traitement à Nairobi au Kenya, et c'est de là qu'il a envoyé une correspondance transmise à la Chambre basse par ses avocats.

L’Assemblée nationale a pris acte de la démission de ce membre de l’ancien bureau. Elle a promis de poursuivre la prise en charge du patient.