Assemblée Nationale: les personnes handicapées sont désormais protégées par la loi

Le président Tshisekedi aidant la ministre en charge des PVH, Marie Esambo, crédit photo Présidence de la République

Les personnes vivant avec handicap en RDC seront désormais protégées par la loi. La plénière de ce vendredi 29 mai 2020 a examiné la proposition de loi de la députée nationale, Ève Bazaiba, portant sur les droits des personnes vivant avec handicap.
Dans le souci d'offrir à ces congolais le minimum des conditions de survie, la proposition de loi propose des mesures spécifiques de protection et de promotion de leurs droits.

En RDC, les handicapés représentent les populations de Congo Brazzaville, Namibie, guinée Bissau et Gabon mises ensemble. Il est temps que le parlement congolais se dote de cet instrument juridique pour se conformer à la charte africaine des personnes vivant avec handicap.

"Plus de 10 millions de congolaises et congolais vivent avec handicap et ne doivent pas être abandonnés par les lois du pays", a dit l'élue de Basoko dans la Tshopo.

Plusieurs interventions des députés sont allées dans le sens d'enrichir la proposition de loi destinée à rendre autonomes ces personnes parfois oubliées de la société. "Ils ont le droit de jouir de tous les droits reconnus aux congolais", ont soutenu la plupart des députés qui prendront part aux travaux de la commission mixte regroupant la socioculturelle, la PAJ ainsi que les droits de l'homme. Pendant 10 jours, les députés vont enrichir la proposition de la députée Ève Bazaiba.

ADK