Assemblée nationale : "Aujourd'hui les députés se sont assumés face à l'obstruction", Delly Sessanga

Delly Sessanga, président d'Envol. Ph. Tiers

Delly Sesanga, député national de la République Démocratique du Congo, (RDC) a, au sortir de la plénière d’installation des membres du bureau provisoire de l’assemblée nationale, ayant comme mission d’examiner la pétition initiée contre le bureau dirigé par Jeanine Mabunda, assuré que les députés se sont assumés face à l'obstruction.

Dans cette déclaration à la presse, ce dernier martèle sur le fait que, l'assemblée nationale doit être au service de la population, le patron de la dite chambre et d'expliquer le sens de la démarche initiée par les élus du peuple.

"Lors que ceux qui sont censé servir les lois de la République mettent la force au service de leurs propres ambitions, on est dans une situation inédite, et ceux qui ont la charge , justement comme ici à l'assemblée nationale, de faire fonctionner cette chambre, et qui ont comme patron le peuple congolais, ils doivent s'assumer" dit-il à la presse.

D'après lui, les députés nationaux ont pris leurs responsabilités à main, face à la gestion opaque de l'assemblée nationale par le bureau Mabunda.

"Aujourd'hui les députés, ce sont assumés face à l'obstruction systématiquement du bureau, et le refus du bureau de pouvoir rendre compte de sa gestion et de répondre de ses responsabilités et surtout des respecter les règlements intérieurs." dit-il en conclusion.

C'est lors de la plénière de ce jeudi 10 décembre que le bureau provisoire déjà installé va ouvrir la plénière pour statuer sur le mérite des pétitions initiées contre le bureau Mabunda. Au total 6 membres du bureau sont attaqués individuellement.

Joël Mesa Nzuzi