Assaut contre les ADF à Beni : l'armée présente des chars de combats et des armes lourdes

Une arme lourde

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont organisé une patrouille "des armes d'appui, chars et autres armes lourdes" en ville de Goma et dans le territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu, le jeudi dernier.

À cette occasion, le porte-parole de la 34è région militaire, major Ndjike Kaiko a affirmé que les armes dont possèdent les FARDC sous cet état de siège sont capables de mettre fin à l'aventure des plusieurs groupes armés. Pour les rebelles ADF, par exemple, ces armes peuvent détruire leur zone d'action dans le Grand Nord.

" Nous sommes en mesure, s'il le faut, d'applanir les montagnes sous lesquelles se cachent les FDLR, coiffer toute la forêt de Mayangose, du Grand Nord pour qu'on en finisse une fois pour toute avec des ADF et de tous les autres groupes armés", a-t-il déclaré.

L'occasion faisant le larron, le major Ndjike Kaiko reste confiant du retour de la paix dans les parties instabilisées par les groupes armés au Nord-Kivu.

" La population doit s'attendre à la paix et à la quiétude et que son armée a déjà mis toutes les batteries en marche", dit-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *