Assassinat des élèves à Masisi : ''Il s'agit d'une situation de non État qui manifeste ses effets sur les citoyens'', (Jean-Baptiste Kasekwa)

Député national Muhindo Jean-Baptiste Kasekwa. élu de Goma. Photo de tiers

Le député national Jean-Baptiste Kasekwa, estime que le meurtre des deux écoliers finalistes à Ngoyi dans le Masisi est Conséquence d'une situation de non-État.

Dans un message posté sur son compte Twitter, l'élu de Goma indique que cette situation manifeste malheureusement ses effets sur les citoyens qui n'ont pas de forces. Pour lui, s'il y a un gouvernement, le temps serait de traquer les malfrats de cet acte odieux et rétablir les familles des victimes dans la justice.

''Je suis consterné par l'assassinat inacceptable des écoliers à Ngoyi, dans le territoire de Masisi. Il s'agit en effet, d'une situation de non État qui manifeste malheureusement ses effets sur des pauvres citoyens sans force pour gâcher l'avenir des enfants. On n'en a assez !'' a-t-il déclaré

Jeudi dernier, deux écoliers ont été tués par balle et l'autre noyé dans la rivière Lwindi, lors d'une attaque des éléments Maï-Maï dirigés par Bahati Kibira contre les FARDC, à Masisi, au Nord-Kivu.

Prince Bagheni, à Goma