img

Actualités

Le directeur de cabinet du chef l'Etat était à la barre ce lundi 11 mai 2020. Lors, de ces interventions devant les juges, Vital Kamerhe s'est montré déterminé à défendre sa cause. Il a tout d'abord nié avoir une main mise sur les décaissements des fonds alloués au programme de 100 jours du Chef de l'état. Il a prendi comme preuve le fait que ce programme avait toute une équipe de supervision.

"Je n'étais pas le seul, il y avait toute une équipe ", a-t-il indiqué avant de souligner que cette équipe était coordonnée par 9 personnes.

Par ailleurs, Vital Kamerhe a reconnu que ce procès n'est pas une porte d'à côté.

"Nous ne sommes pas là pour amuser la galerie ",a-t-il dit.

Notons que le grief porté à la charge de Vital Kamerhe est d'avoir participé au détournement de 48 millions de dollars. Dans ce dossier il est accusé avec l'homme d'affaires Samil Jammah.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate