loader
img

Actualités

 
C'est à travers un communiqué de presse que la jeunesse du parti du premier ministre Bruno Tshibala fait savoir sa désapprobation des violences enregistrées depuis le début de la semaine au sein de l'Université de Kinshasa. « La ligue des jeunes de l'UDPS a appris avec consternation les terribles incidents ayant causé mort d'hommes à l'Unikin», fait savoir son président Kasongo Kalalo d'emblée avant  d'ajouter que « la jeunesse de l'UDPS présente ses condoléances aux familles éplorées par ces événements malheureux et à toute la communauté estudiantine de la République.» Ce leader de la jeunesse lance un appel au calme en direction de toutes les parties en vu de sauvegarder la paix durant cette période exceptionnelle que connait  le pays. « En cette période électorale, la ligue des jeunes de l'UDPS appelle toute la communauté de la colline inspirée au calme  et à la résolution pacifique de tout conflit», martèle ce communiqué dont une copie est parvenue à la rédaction d'election-net.com. Députée par des violences qui ont émaillées cette semaine de fortes tentions au sein de l'Université, la ligue de jeunes de l'UDPS exige des enquêtes sérieuses pour identifier les coupables.  « Tout en saluant la promptitude avec laquelle les autorités compétentes ont réagi face à cette bavure avec l'arrestation des policiers incriminés dans la mort injustifiées des étudiants, elle exhorte les instances judiciaires à mener à bien les enquêtes déjà  ouvertes aux fins de punir les présumés coupables», insiste Kasongo Kalalo.  « Pour la ligue des jeunes l'UDPS, la defense de paix , la quiétude à travers tout le pays et la democratie est le leit motive du combat hérité de ses pères fondateurs qu'elle s'obstine à pérenniser aujourd'hui aux côtés du digne héritier de tous ces héros de l'UDPS, nous citons Bruno Tshibala Nzenzhe», conclut-il. Initié par les étudiants pour réclamer la réouverture des cours au sein de l'Université, ce mouvement de protestation a occasionné d'importants dégâts matériels et humains dont la mort de deux étudiants, la blessure de huit policiers, la casse de 12 véhicules selon la police. Lors de sa dernière conférence de presse, le ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi a promis d'œuvrer pour la résolution de cette crise. José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate