loader
img

Actualités

Kibassa rejette lui aussi la machine à voter de la CENI.  « concernant la machine à voter, l'UDPS continue à affirmer qu'elle sera source de conflits post électoraux. La polémique autour du prix de cette machine et la déclaration de l'ambassadeur sud-coréen devraient, par pudeur, interpeller le président de la CENI à reconsidérer sa positon au profit d'un vote Manuel classique.

  Ainsi, la démocratie retrouvera son oxygène », affirme Augustin Kibassa.

Il demande aussi à l'église catholique de s'impliquer dans la surveillance des élections dans l'arrière-pays pour éviter «la tricherie de masse».

lydie bibomba

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate