img

Actualités

Secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo, Eve Bazaïba n’a été aussi proche de la position de Félix Tshisekedi sur la mise à l’écart d’une transition sans Joseph Kabila au cas où les élections n’étaient pas organisées le 23 décembre prochain. Dans une interview exclusive accordée à election-net,

le député national de l’opposition a fustigé les manœuvres du pouvoir tendant à retarder la tenue des élections.  « Dans un pays où le droit est bafoué pour mettre en place la Cour constitutionnelle qui est appelée à protéger l'orthodoxie de la constitution c’est-à-dire contrôler les lois et les actes posés par le pouvoir public et que la composition de cette cour soit placée en violation de la loi ça ne peut que pousser ces compatriotes notamment Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi à tenir ce propos», fait-elle remarquer.

 « Je ne donnerai raison qu'à celui qui est dans la ligne droite de cadre juridique notamment la constitution et néanmoins par toutes les règles il y a exception. J'essaie de justifier leur propos », souligne la femme politique avant de s’attaquer au parti présidentiel. « Les signaux que donne le PPRD ne sont pas bons. Ce sont des signaux des personnes qui n'ont pas intériorisé ce qui signifie la démocratie. Ils veulent d'une politique à vie alors que nous sommes dans une République et non dans un royaume alors nous devons respecter les valeurs et les principes républicains », note Bazaïba.   

Elle a réitère enfin,  le la détermination de son parti, le MLC d’aller aux élections.

Lydie Bibomba

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate