img

Actualités

Politique

Santé

Les députés provinciaux de la province de la Tshopo ont  pris l’engagement de sensibiliser leurs bases respectives ,sur le mécanisme de protection contre la maladie à virus Ebola. C’était à l’issu d'une campagne de sensibilisation organisée ce mardi à Kisangani par la division provinciale de la santé et l’Organisation Mondiale de la santé OMS.

Selon les organisateurs, il faudrait un plaidoyer auprès des députés provinciaux de la Tshopo en leur montrant le danger qui guète la population de la Tshopo, solliciter leur implication.

Afin de prendre des décisions par la proposition d’un édit, visant à amener la population au respect des mesures de prévention et de protection contre la maladie à virus Ebola. 

Pour le président de l’assemblée de provinciale, l’élément le plus important c’est la mise en place des moyens de prévention contre la maladie à virus Ebola qui guète déjà la population Tshopolaise. 

Gilbert BOKUNGU indique que la dixième épidémie d’Ebola est très grave avec des chiffres galopants et qui nécessite une attention particulière. 

Tout étant satisfait du déroulement de cette campagne de sensibilisation,  Docteur Marie José KIKO Chef de bureau à l’OMS dit vouloir obtenir l’implication des députés provinciaux dans la sensibilisation contre la maladie à maladie à virus Ebola. 

Au cours des 21 derniers jours soit du 16 octobre au 5 novembre 2019, 54 cas confirmés ont été signalés dans sept zones de santé actives des provinces du Nord Kivu et de l’Ituri dont la majorité concernaient quatre zones de santé, à savoir Mandima , Mabalako , Beni , et Mambasa . La grande majorité (83%) de ces cas étaient liés à l’aire de santé de Biakato-Mines dans la zone de santé de Mandima, les 10 autres cas étant rattachés à des chaînes de transmission connues de Binase, Katwa et Lwemba .


Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate