img

Actualités

Politique

Société

Quelques jours seulement après son élection à la tête du barreau de la Tshopo ,Me Firmin Yangambi  est de nouveau contesté par son prédécesseur ,l'ex bâtonnier Mukaya ,avocat près la Cour d'Appel de Kisangani  sollicite du Conseil de l'Ordre national, l'annulation de la résolution ayant retenu la candidature de Maître Firmin Yangambi au poste de bâtonnier,

Dans une requête en annulation des élections du bâtonnier et des membres de conseil de l'ordre du barreau de la Tshopo tenue le 25 janvier 2020 dernier , l'ancien Bâtonnier et candidat malheureux aux élections évoque notamment certaines irrégularités dans l'organisation  du scrutin ,selon le contestataire,les listes d'enregistrement des électeurs étaient non fiables, les avocats frappés de sanction d'inéligibilité, des mesures disciplinaires ,de suspension, omission), l'inéligibilité d'un des candidats bâtonnier n'étaient pas respectées.Pour lui, les membres du conseil de l'ordre des avocats du barreau de la Tshopo organisateurs des dites élections,  non pas appliqué les règles de la majorité absolue en ce qui concerne les élections des membres du conseil de l'ordre. 

Par ailleurs l'ancien Bâtonnier évoque  l'inéligibilité de son remplaçant actuel, Me Firmin Yangambi qui  fait l'objet d'une lourde condamnation par un jugement irrévocable pour détention illégale d'armes de guerre et tentative d'organisation d'un mouvement insurrectionnel. 

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate