img

Actualités

Politique

Société

Le commissaire spécial du gouvernement provincial de la Tshopo, assumant l'intérim de la ministre provinciale du genre, famille et enfant a au cours d'une communication faite ce vendredi 6 mars 2020 à Kisangani,relevé l'équivoque sur la confusion existant autour de la célébration de la journée de la femme ce dimanche à Kisangani.

Albertine Likoke indique que la journée internationale de la femme sera célébrée sur toute l'étendue de la province de la Tshopo le même dimanche 08 mars 2020 et non le 07 mars comme soulignent certaines langues.

Selon la ministre, le samedi 07 mars, les femmes chrétiennes et musulmanes auront un culte oecuménique à la cathédrale de la 16 ème communauté baptiste du fleuve Congo. Et le dimanche 8 mars 2020 sous le coup de 8 heures, une marche pacifique partira du gouvernorat de province en passant par le Rond point du canon avec Comme point de chute l'esplanade de la grande poste où plusieurs discours seront prononcés.

L’édition 2020 de la Journée internationale de la femme, qui sera célébrée sur le thème : Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes. Ce thème coïncide avec la nouvelle campagne plurigénérationnelle d'ONU-Femmes, Génération Égalité, qui marque le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing. Adopté en 1995 lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes tenue à Beijing, en Chine, le Programme d’action de Beijing est considéré comme la feuille de route la plus progressiste en matière d’autonomisation des femmes et des filles partout dans le monde.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate