img

Actualités

L'Agriculture au Sud-Kivu est dans l'impasse de satisfaire les besoins alimentaires de la population.

Plus de six mois du lancement de la campagne agricole dans le territoire d'Idjwi, la population du Sud-Kivu continue de traverser différentes frontières du pays pour aller chercher les denrées alimentaires dans les pays voisins (Rwanda, Burundi, Tanzanie etc).

''La population du Sud-Kivu continue de sombrer dans la misère et manque des denrées alimentaires sur le marché pendant qu'une campagne agricole avait été lancée dans le territoire d'Idjwi.
la population ne fait que traverser chaque jour les frontières pour aller acheter les tomates, piments, choux, aubergines, haricots, soja dans les marchés au Rwanda'', s'indigne Emmanuel Ndimwinza, acteur de la société civile d'Idjwi.

D'autres acteurs de la société civile de cette partie du territoire du Sud-Kivu se demandent également où seraient passés les productions de cette campagne où le ministre provincial de l'agriculture avait affirmé que dans les 6 mois la population mangera 3 fois par jour.

''Etait-il un discours politique par rapport au temps? Était-il un mensonge, quelles sont les faiblesses, comment le ministre peut-il améliorer ce secteur et pour que la population mange 3 fois par jour?''

Il sied de dire que plus de la moitié des denrées alimentaires consommées dans la ville de Bukavu en particulier et dans la province du Sud-Kivu en général, proviennent des pays voisins, entre autres, le Rwanda et le Burundi. Ce, malgré la terre arable du Sud-Kivu avec des nombreuses espaces non exploitées.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate