img

Actualités

Après le lancement par le gouverneur Théo Ngwabije Kasi de l'enseignement à distance dans la province du Sud-Kivu, les commentaires et avis sont partagés.

Compte- tenu de la réalité de la vie socioeconomique et autres réalités sur terrain, certaines personnes émettent le doute pour la réussite de cet enseignement à distance.

De son côté, le député provincial Amani Kamanda, élu du territoire de Kalehe et rapporteur de l'Assemblée provinciale du Sud-Kivu estime que cette mesure est ''discriminatoire'' pour une partie de la population du Sudkivusienne.

Se confiant à Élection-net.com, Amani Kamanda pense que la ville de Bukavu ne représente pas elle même toute la province du Sud-Kivu qui est composée par des territoires.

''…la province du Sud-Kivu a des territoires et chaque territoire à sa grandeur. Dire que l'enseignement à distance doit être fait ici chez nous, je pense personnellement que c'est une mesure discriminatoire pour une partie de la population du Sud-Kivu, une mesure qui ne tient pas compte de la réalité du terrain.je peut me dire que les autorités n'ont pas fait l'étude du terrain avant de lancé cet enseignement à distance…'' renchérit l'honorable Amani Kamanda.

Celui-ci fonde ses doutes sur la problématique de la connexion internet, qui est une réalité dans plusieurs coins de la province du Sud-Kivu, l'accès à la Radio et la Télévision ainsi que le courant électrique qui est quasi inexistant dans certains milieux de la province.

''…Dès lors que c'est un problème dans la ville de Bukavu, comment ça va se passer à Shabunda, à Kalehe, à Numbi… où il y a un problème de connexion, de réseau, là où il y a pas des Radios ou télévisions. Comment cet enseignement à distance deviendra une réalité ?'' s'interroge-t-il.

Il sied de rappeler que depuis mercredi 15 Avril, le gouverneur, en collaboration avec d'autres partenaires de l'éducation dans la province du Sud-Kivu ont lancé l'enseignement à distance visant à dispenser des cours à travers les médias locaux dont les Radios, Télévisions, bibliothèque numérique, ainsi que les réseaux sociaux pendant ce moment de confinement dit au Coronavirus.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate