img

Actualités

Les militants de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC)ont repris leurs manifestations à Bukavu dans la province du Sud-Kivu pour exiger la libération de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l'État.

Tôt le matin de ce lundi 13 Avril 2020, certains militants et militantes émotionés se sont révéillés avec le feu sur les pneus, en baricadant la route qui mène vers l'Université Évangélique en Afrique UEA dans le quartier Panzi en commune d'Ibanda.
une autre frange des militants de l'UNC ont manifesté à Kalengera sur la route Nationale numéro 3 Bukavu-Kavumu.

Dans le territoire de Walungu, territoire d'origine de Vital Kamerhe, on ne décolère pas. Des manifestations similaires ont eu lieu dans le centre commercial de Walungu la tension tension reste vive jusqu'à présent (10h45), avec paralysie de toutes les activités commerciales.

Les manifestants ne jurent que sur la libération de leur lidear Vital Kamerhe qui est sous le coup d'une détention provisoire à la prison centrale de Makala depuis mercredi 08 Avril 2020, dans le cadre des enquêtes sur l'allocation des fonds destinés au programme des 100 jours du Chef de l'état.

Samedi dernier,le tribunal de paix de Kinshasa Matete a rejeté la demande de remise en liberté provisoire du président de l'UNC.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate