img

Actualités

Politique

Sécurité

Le gouverneur du Nord-Kivu dans son face face avec la jeunesse du Nord-Kivu vivant à Kinshasa a tenu évoquer la question de l'insécurité qui reste préoccupante et caractérisée par l'activisme des groupes rebelles locaux et étrangers.

Pour lui le feu président Mobutu alors président de la République du zaïre a commis une erreur qui a engendré l'insécurité aujourd'hui, celle de recevoir sur le sol zaïrois les réfugiés rwandais avec leurs armes et munitions.

«Si Mobutu n'aurait pas accepté de recevoir les réfugiés rwandais en RDC avec armes et munitions il n'y aurait pas de l'insécurité au Nord-Kivu» s'inquiète Carly Nzanzu qui appelle à la mobilisation des jeunes pour contribuer au retour de la paix dans la province du Nord-Kivu.

Patrick Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate