loader
img

Actualités

Le ministère de la santé publique a annoncé jeudi 1er novembre dernier, la mise en place dans les prochains jours, d’une commission qui sera pilotée par la coordination de la riposte contre le virus Ebola et la Centrale électorale.

 

« Une commission spéciale de concertation entre la Coordination de la riposte contre la maladie à virus Ebola et la CENI sera mise en place, afin de coordonner les activités de surveillance épidémiologique autour des opérations électorales », indique le ministère de la santé, dans son rapport sur la situation épidémiologique du virus Ebola.

Selon le même document, ledit ministère prévoit l’installation des postes de contrôle sanitaire, avec des dispositifs de lavage des mains et de prise de température à l’entrée de tous les bureaux de vote, dans les zones concernées par l’épidémie.

La maladie à virus Ebola qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, représente pour la plupart d’observateurs, un danger permanent pour le bon déroulement des élections dans ces parties du pays.

Le ministère de la santé pour sa part, rassure que cette épidémie ne devrait pas perturber l’avancement du processus électoral en cours.

 

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate