img

Actualités

Santé

Pendant que la ville de Béni dans le Nord-Kivu fait face a plusieurs cas de la maladie à virus Ebola et que l’important dispositif sanitaire sont mise en place pour limiter la contamination, les relais communautaire de Béni en profite pour exiger des autorités l’augmentation de leurs primes.

Ces relais communautaire affectés dans la sensibilisation contre Ebola ont observé un sit-in, lundi 29 Juillet 2019 à Béni devant la mairie pour exprimer leur ras le bol quant à la prime de 50 dollars par mois qu’ils perçoivent et qui selon leurs dire, leurs a été imposée par la sous-coordination provinciale de riposte contre Ebola.

Ils réclament que cette prime soit revue à la hausse de 50 à 300 dollars américains par mois. Mise en courant de leurs démarches, les habitants de Béni condamne l’acte posé par les sensibilisateurs et le qualifie d’anti social.

"Qu’ils s’apaisent, ces 50 dollars sont suffisants. D’ailleurs c’est ne pas un grand travail qu’ils abattent" a dit un motocycliste de Béni.

Le maire de la ville de Béni qui a joue au sapeur pompier dans ce dossier a exhorté ces relais communautaire à travailler pour la société afin d’éradiquer cette maladie et de ne pas mettre un accent particulier sur l'argent. Il a aussi précisé que la décision de payer 50 dollars par relais communautaire émane du gouvernement central.


Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate