Sake : cette réaction musclée de l'armée congolaise après le nouveau bombardement du M23

Illustration


Une nouvelle explosion des bombes larguées, la nuit de jeudi à vendredi 23 février dans la cité de Sake (Nord-Kivu) par les rebelles du M23 a causé la mort à trois personnes, une mère et ses deux enfants et quatre autres blessées grièvement.

D’après la société civile locale qui a établi ce bilan provisoire, des combats violents survenus depuis la nuit de jeudi se sont poursuivis jusqu’en fin de matinée de ce vendredi tout autour de la cité de Sake, au territoire de Masisi. C’est à environ 27 kms au sud-est de la ville de Goma.

Réagissant, le lieutenant colonel Guillaume Ndjike Kaiko porte-parole de l'armée congolaise au Nord-Kivu a fait savoir que les rebelles du M23 ont fait face à la détermination des FARDC lorsqu'ils tentaient d'attaquer la cité de Sake. Et ce, en débandade qu'ils ont largué des bombes dans la cité, causant ainsi des morts et blessés au sein de la population.

Ci-dessous l'intégralité de l'intervention du lieutenant colonel Guillaume Ndjike Kaiko


Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Nord-Kivu : ce message rassurant d'un envoyé de Tshisekedi aux déplacés de guerre
  • Lubero : plus de dix morts enregistrés parmi les déplacés en moins de 2 mois
  • Goma : libération de 13 activistes après 48 heures de détention


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments